Dur dur l'apprentissage pour le SCR



Dur dur l'apprentissage pour le SCR
Saint-Jean-en-Royans « Saint-Jean-en-Royans « Dur dur l'apprentissage pour le SCR »

Les dimanches se suivent..et se ressemblent. Pour le Sporting Club Royannais qui se déplaçait à Villeurbanne,nouvelle désillusion. Avec une ligne de trois quart complète sur le flanc (dernier en date Arnaud Combet obligé de déclarer forfait à quelques minutes du coup d'envoi), il était difficile de prétendre rivaliser avec les banlieusards lyonnais. Le premier quart tout à l'avantage des St Jeannais (qui menaient 9 à 3) laissait augurer d'une bonne prestation. Il n'en a rien été,il était difficile de palier à toutes ces défections, même si les remplaçants ont fait le maximum. Pour le président Philippe Mussel « en temps normal nous aurions pu lutter sur un pied d'égalité, malheureusement les nombreux blessés en lignes arrières nous ont obligé à des remplacements, à des postes qui ne sont pas toujours ceux auxquels évoluent les joueurs incorporés ; dans une compétition relevée où la moindre faute amène un essai, nous avons été dépassés. Nous manquons deux essais ce qui aurait amené un score moins lourd. Notre buteur Romain Martin avec 2 pénalités et un drop nous a permis d'entretenir pendant un quart d'heure le suspense. »

Bab Armand


Dur dur l'apprentissage pour le SCR
Sporting Club Royannais « Difficile voyage en banlieue lyonnaise »

Les Saint-Jeannais pour leur second match de championnat rencontraient Villeurbanne sur ses terres.

En lever de rideau, les réservistes du SCR s'inclinent 35 à 0.

Ce sont les Villeurbannais qui sont le vite en action et qui ouvrent la marque sur pénalité. Bonne réaction des rouges et noirs dont le paquet d'avant se montre combatif. Les locaux par deux nouvelles pénalités aux 32èmes et 36èmes augmenteront la marque et la mi temps interviendra sur le score de 9 à 0 en faveur des verts. La reprise sera Villeurbannaise avec 4 essais à la clé, aux 55, 60, 74 et 79èmes minutes sur des fautes st jeannaises, placages manqués, ballons perdus ou rendus à l'adversaire ainsi que trop d'approximation. Le porteur du ballon s'est souvent trouvé sans soutien ou des soutiens trop tardifs pour permettre de conserver la balle.

Sont entrés en jeu : Jean Marc Allier, Bouchet, Couraud, Duchamp, Germain, Monnier, David, Guillaume Derbier, Damien Scalvini, Berger, Luya, Fabrice Scalvini, Perrot, Bourron, Bouvarel, Fred Allier, Besha, Woelflin, Eynard, Bertrand Liottard, Sylvestre, Jérôme Valenti.

A 15h ce sont les ténors qui foulaient la pelouse ; mauvaise nouvelle : après de nombreuses défections dues à des blessures, c'est Arnaud Combet à quelques minutes du coup d'envoi qui déclare forfait, dos bloqué ! C'est la série noire qui continue !

Dès le coup d'envoi ce sont les rouges et noirs qui donnent le tempo et qui mettent la pression sur des locaux quelque peu désorientés par un adversaire qu'ils n'attendaient pas aussi présents. Après une douzaine de minute le SCR mène 9 à 3, 2 pénalités et un drop de Romain Martin concrétisent la supériorité St Jeannaise. Malheureusement sur deux incursions dans le camp St Jeannais les verts de Villeurbanne marquent, placages manqués,mauvais placements et le score avant la mi-temps passe à 9- 19 en faveur de Villeurbanne, sans pour autant dire que St Jean ait déjoué. La reprise verra les locaux profiter des erreurs des rouges et noirs et aller marquer 4 nouveaux essais aux 43, 47 ,55ème et 61èmes minutes. De son côté le SCR laisse en route deux essais qui auraient permis de rentrer avec un score moins lourd., et une juste récompense aux efforts déployés. Il est évident que lorsque l'on doit palier au remplacement d'une ligne de ¾ complète, et malgré toute la valeur des remplaçants, cela n'est pas évident. Un demi de mêlée à l'arrière, un centre à l'aile,......ce n'est pas évident d'entrer dans un match et de se positionner à la bonne place. Chaque dimanche amène son lot de blessés,la saison risque d'être longue, très longue. Contre le mauvais sort faisons bonne figure et donnons un coup de chapeau à cette équipe qui malgré les avatars fait preuve de beaucoup de courage.

Sont entrés en jeu : Agu, Rémy Derbier, Bellier, Mounier, Rebesco, Raphaël, Alex Prestal, Gontier, Guillaume Martin, Romain Martin, Régis Derbier, Villard, Arnaud Scalvini, Challancin, Clèment Liottard, puis Belle, Gilibert, Odeyer, Danthony, Goméz, Lambert, Woelflin

Score final SCR 9 Villeurbanne 43 ( mi temps 9 – 19)

SCR 2P et un drop Romain Martin

Villeurbanne : 4P, 5 essais et 2T

Bab

Vendredi 28 Septembre 2012
Lu 642 fois


A

A

25/10/2016

B

B

25/10/2016

C

C

25/10/2016