La trêve sera la bienvenue



La trêve sera la bienvenue

La trêve sera la bienvenue"


Saint-Jean-en-Royans « Rugby fédérale 2 après Sporting Club Royannais- Monteux »

« La trêve sera la bienvenue »

Pour les Saint-Jeannais la victoire était impérative afin de rester dans le groupe de tête. Sans faillir les hommes de Planet et Armand se sont imposés face à une équipe dont l'ambition était de limiter la casse. Dès le coup d'envoi , même si des occasions d'essais ont été vendangées, l'emprise du paquet rouge et noir était si flagrante qu'il n'était pas possible d'envisager un mauvais résultat,la seule question était la victoire avec ou sans bonus offensif ?Les « gros » n'ont rien lâché et ce sont eux qui ont fait craquer leurs adversaires, réduits à défendre en usant de ficelles,devant un arbitre souvent abusé. Les trois quarts souvent sollicités ont commis surtout en première mi-temps des fautes (en avants, placages) qui n'ont pas permis au SCR de prendre le large et de se mettre à l'abri . La trêve des confiseurs sera la bienvenue et à la rentrée l'on devrait retrouver un quinze qui aura récupéré ses nombreux blessés . Quoi qu'il en soit ne soyons pas plus royalistes que le roi, occuper la 5ème place,malgré des revers, bien peu se seraient aventurés à le pronostiquer, la critique est facile...seule la vérité du terrain compte,le SCR a encore de beaux jours devant lui.




Saint-Jean-en-Royans « Rugby fédérale 2 après Sporting Club Royannais- Monteux »

« La trêve sera la bienvenue »

Pour les Saint-Jeannais la victoire était impérative afin de rester dans le groupe de tête. Sans faillir les hommes de Planet et Armand se sont imposés face à une équipe dont l'ambition était de limiter la casse. Dès le coup d'envoi , même si des occasions d'essais ont été vendangées, l'emprise du paquet rouge et noir était si flagrante qu'il n'était pas possible d'envisager un mauvais résultat,la seule question était la victoire avec ou sans bonus offensif ?Les « gros » n'ont rien lâché et ce sont eux qui ont fait craquer leurs adversaires, réduits à défendre en usant de ficelles,devant un arbitre souvent abusé. Les trois quarts souvent sollicités ont commis surtout en première mi-temps des fautes (en avants, placages) qui n'ont pas permis au SCR de prendre le large et de se mettre à l'abri . La trêve des confiseurs sera la bienvenue et à la rentrée l'on devrait retrouver un quinze qui aura récupéré ses nombreux blessés . Quoi qu'il en soit ne soyons pas plus royalistes que le roi, occuper la 5ème place,malgré des revers, bien peu se seraient aventurés à le pronostiquer, la critique est facile...seule la vérité du terrain compte,le SCR a encore de beaux jours devant lui.

Lundi 9 Décembre 2013
Lu 194 fois


A

A

25/10/2016

B

B

25/10/2016

C

C

25/10/2016