Le SCR assure face à Voiron



Saint-Jean-en-Royans »Le Sporting Club Royannais assure face à Voiron »

A Voiron:

Sporting Club Royannais 20- Voiron 18 (6 – 12)

Arbitre:Mr Carias Fabien (AURA)

Pour le SCR/ 2E Andréa Martin (46è) Bard (64è) 2P Bard (4è, 36è) 2T Bard (46è, 64è)

carton jaune Rebesco

Voiron :

6P Colliat (1è, 8è, 18è, 28è, 61è, 73è)

carton blanc Nganou

Les équipes :

SCR : Gilibert, Derbier, Rebesco, Brielle, Soqeta, Andréa Martin, Anthony Hudson (cap), Vidal, Allègre, Bard, Baillon, Lotito, Terchi, Fernet Mangione, Romain Martin, puis Bellier, Cattin Bertrand, Bleton,, Bodin, Mandon, Rezgui, Vernissat

Voiron : Hanrot, Zamora, Nganou, Koroilogavatu, Nieto, Duprez, Celestine, Hervet, Bonnet Gros (cap) , Colliat, Labourdette, Boyer, Bazin, Mouraud, Archier puis Thiriet, Fontanel, Ajello, Couetil, Ferdjoukh, Nadi, Pichon Martin.

Les Saint-Jeannais invaincus s’attendaient à un gros combat sur le terrain de Voiron. Les locaux entendaient bien rester maîtres sur leurs terres et faire trébucher les rouges et noires ,qui pour cette rencontre jouaient en noir et blanc. Malheureusement les deux équipes eurent à faire à un vent qui fit avorter de nombreuses combinaisons (passes mal ajustées déviées par le vent ), coups de pieds manquant de précision.. ; Saint-Jean envoya du jeu et par trois fois aurait pou faire grimper la note, à la 14è échappée de Terchi repris dans les 20m isèrois,puis en seconde période deux essais vendangés, un sur passage à vide et le second à la 75è minute sur passe mal ajustée.

Voiron ne fera grimper la marque que sur coups de pieds de Colliat;les saint-jeannais par deux fois iront à l’essai, le 1er à la 46è minute mêlée aux 10m de Voiron, valise d’Allègre qui sert dans le trou Andréa Martin, essai , puis à la 64è minute mêlée aux 10m de Voiron et Bard va à dame. Les dernières minutes seront stressantes pour les nombreux supporters saint-jeannais ; Voiron fait le siège des buts saint-jeannais mais les équipiers de Hudson avaient mis les barbelés, plaquant à tours de bras et faisant preuve de beaucoup de sang froid pour ne pas commettre la faute que le pied de Colliat aurait transformé en victoire ; c’est avec un ouf de soulagement qu’ils ont entendu à la 87ème minute le coup de sifflet final .

Bab Armand

Samedi 26 Octobre 2019
Lu 286 fois