Le SCR se fait peur



Saint-Jean-en-Royans « Le Sporting Club Royannais se fait peur ! »

Stade Ernest Chuilon : SCR 43 - Montélimar 21 (19 – 21)

arbitre:Mr Aiguebonne Rémi (AURA)

Pour le SCR : 6E

Fernet Mangionne (2e-4e), Vidal (26e), Lotito (51e,61e), Pénalité (56e)

4T Romain Martin (2e, 26e, 51e, 61e) 1P Romain Martin (47e)

cartons : blanc Allègre (76e), jaune Rezgui (10e)

Montélimar 3E

Pénalité (10e), Faamatuainu (31e), Gimenez (35e) 2T Aiuta (31e, 35e)

carton jaune : Aiuta (56e)

Les équipes :

Sporting Club Royannais : Romain Martin-Fernet Mangione, Rezgui, Lotito, Terchi,-Mandon (cap), Planet- Bodin,Vidal, Andréa Martin- Bleton, Brielle- Bellier, Derbier, Cattin Bertrans, puis Gilibert, C.Champey, Anthony Hudson, Soqeta, Allègre, Bard, Baillon

Montélimard : Aiuta- Metrop, Gimenez Blaise, Faamatuainu, Ferdinand-Illière, Niarquin- Colle, Romestant,Vialatte (cap)- Manta, Merinos- Planes, Fournier, Barbe puis Puissant, Testut, Canaan, Alias, Rech, Momo Agogue, El Brahimi

Pour les saint-jeannais il fallait continuer sur la lancée des précédents rencontres et prendre le maximum de points. Dès le coup d’envoi en cinq minutes deux débordements du véloce Fernet Mangione qui pointe deux fois derrière la ligne montilienne! le match ne pouvait pas être mieux lancé.Les montiliens loin de se décourager pilonnent à leur tour les buts du SCR et un essai de pénalité viendra récompenser leurs efforts. A la 26e sur pénalité vite jouée, Vidal omniprésent marque, SCR 19 -Montélimard 7 ; avant la pause les montiliens font le jeu et par deux fois trompent la défense des locaux, essais de Faamatuainu et Gimenez. A la mi temps SCR 19 Montélimar 21.Dès la reprise,les rouges et noirs sermonnés entrent dans le match en envoyant du jeu. Par deux fois Lotito fera parler sa puissance et transpercera les lignes des visiteurs.Entre temps un essai de pénalité sera accordé à St Jean. Victoire méritée des saint-jeannais qui aurait pu être plus large sans quelques excès de précipitation ou mauvaises inspirations. Les trois quarts Saint-Jeannais (bien alimentés par leur paquet d’avants, souverain en touche )et dès qu’ils ont haussé leur vitesse de jeu ont souvent porté le danger dans les lignes des visiteurs.

Se sont mis en évidence:Vidal omniprésent, Lotito, Bodin, Fernet Mangione

Montélimar : Manta, Niarquin, Faamùatuainu, Gimenez

Bab Armand

Samedi 19 Octobre 2019
Lu 402 fois